27
Avr
09

Théorie de la masse (Le manche.)

manche

Il a pour fonction d’augmenter la vitesse linéaire de la tête pour un couple fixe donc sa pression sur le mur. Il doit être dans l’axe de cette dernière, suffisamment solide et plus il sera long, plus le choc sera fort (dans la limite du raisonnable).
Ce n’est qu’une histoire de bras de levier et je le savait déjà, me direz vous. Bien sûr et c’est à partir de ce simple constat que la dérive est « au vent » et non « sous le vent ». Mais un shéma reste le plus parlant, on voit que p1 est très nettement inférieur à p2.


0 Responses to “Théorie de la masse (Le manche.)”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :