Comme vous avez pu le lire dans certains articles précédents, je travaille aussi sur le surf et tous le sport de glisse me passionnent. Voici donc ma dernière cuvée de jus de cerveaux, les SPIIID. Quoi du speed, mais c’est de la came? Non, des SPIIID, mais attention, c’est aussi très adictif.

Ce sont de petites pièces plastique autocollantes qui se posent sur la carène des surf, windsurf, kitesurf, bodyboard… Ils génèrent une perturbation dynamique des flux, sans créer de trainée supplémentaire, grâce à la bulle d’air qu’ils entraînent. Pour un surf on peut améliorer les performance de la planche en fonction de ses désirs grâce à l’introduction d’une chute de pression dynamique ciblée. Par exemple, une planche dure à faire tourner gagnera en répondant si on force une perturbation au niveau de l’arête de rail. En kite et en wind, c’est plus l’effet « bulle d’air » qui peut être intéressant, car leur vitesse permet d’entretenir une trainée d’air plus longtemps et donc de réduire la surface mouillée. Ce principe est vieux comme le monde puisque que c’est celui utilisé par les redans, les cutout et autres stephull. L’avantage de mes petites choses est d’être facilement mise en place et donc la possibilité de tester plusieurs configurations.

Pour en savoir plus: http://spiiid.wordpress.com/