26
Août
16

BACK TO WOOD

En regardant les statistiques j’ai remarqué beaucoup de visiteurs (surtout USA) continuant à s’intéresser au sujet autour du foil UT. Au début de l’été j’ai acheter un superbe ALLOY de ZEEKO mais j’ai rapidement eu une mauvaise exprérience en SUPFOIL. Rien de grave, juste la perte du mot FOIL de SUPFOIL.

Looking at the statistics I noticed many visitors (especially USA) continuing to focus on the issue around the foil UT. In early summer I buy a nice ALLOY of ZEEKO but I quickly had a bad exprérience in SUPFOIL. Nothing serious, just the loss the word « FOIL » of « SUPFOIL ».

Alors, en attendant les grande marrée pour tenter de retrouver mon foil Zeeko qui dort tranquillement au fond. Après avoir réparé la crevasse de 6cm de profondeur sur la carène de mon Sup. En attendant que les plages ne soit plus surveillées pour reprendre les dernières validations du DARED…je reprend mon travail sur la configuration de foil UT.

So in the meantime the high tide to try to find my Zeeko foil wich sleep quietly 20 feet under the surface. After repairing the 6cm depth crack on the hull of my Sup. Until the beaches no longer monitored to continue the last validations odf DARED kiteboat… I re-started my work on setting foil UT.

Pour être honnête, j’ai eu beaucoup de mal à bien équilibrer mes différents prototype à part le premier qui à très bien fonctionné tout de suite. Le U de celui-ci était en bois et tout les autres en G11, 2 matériaux qui n’ont pas la même facilité à se cintré et ne permettent pas les même profil. Donc je suis revenue au bois.

To be honest, I struggled to properly balance my various prototype except the first one wich worked very well imediatly. The  U of this one was made of wood and all other G11, two materials which do not have the same ease to curved and do not allow the same profile. So I came back to wood.

01
Juil
16

Encore plus court !

Le bridage de mon Hydra à été modifié pour pouvoir être pilotable avec seulement 1 mètre de ligne sur la barre keystone. J’attend les bonnes conditions pour tester avec mon supfoil.

The Hydra’s briddles have been modified to be controlable with just 1 meter lines. I’m waiting for good condition to test it with my supfoil.

supfoil DARED

18
Avr
16

BEHIND THE KITE

Voici comment fonctionne la barre de kite Keystone, modèle « Pure » en 3m de ligne.

20
Mar
16

Quelques images valent mieux qu’un long…

Dis-court, voir très court, 3 mêtres plus exactement avec juste 10knts de vent en moyenne.

13
Jan
16

2016 commence dans la résine

Cette nouvelle année commence avec la première (certainement pas la dernière) réparation du nouveau prototype de DARED. Rien de grave, juste un simple collage à blinder mais les tests ont pris un peu de retard. En attendant que ça sèche j’ai trouvé un nouveau moyen de m’amuser sur l’eau: Un SUP, une aile montée avec des lignes hyper courtes (2 mêtres) grâce à la barre Keystone. Même par petit temps je m’éclate !

This new year begin with the first (probably not the last) reparation of the new prototype. Nothing serious, just a simple gluing to solidify but the tests took a little delay. While waiting for it to dry I found a new way to have fun on the water: A SUP, a wing mounted with super short lines (2 mêtres) due to the keystone bar. Even small time I have lots of fun !

IMG_20160112_082825

 

07
Jan
16

Dedicate to…

Voici ce que Florine Agasse, Evan Gallouin, Sébastien Doneux, Claire Blacher, Amaury Awes, Victor Luce, Alexandre Millot, Maxime Rouchouse, Florian Corneille et Théo Artagnan ont sortient de leurs cerveaux chauffés à blanc pendant 24h de folie à l’ESTIA.
La solution proposée est originale, certe à simplifiée mais pas dénuèe d’intérêt: Larguer la spreader bar.
Il y a une poignée de sécu de chaque côté, un système passant par le dos déclenche les 2 attaches de la spreader bar quelque soit la poignée actionnée. C’est un principe à 3 anneaux, la très grosse démultiplification permet d’avoir une simple goupille. Ils ont choisi d’accrocher le kite avec une boucle cobra sachant quelle ne servait plus de sécu, juste de connexion. Le leash reste attaché à la ligne de sécu de l’aile.

Bravo à eux, vous avez bien bossé !

Here is the work of Florine Agasse, Evan Gallouin, Sébastien Doneux, Claire Blacher, Amaury Awes, Victor Luce, Alexandre Millot, Maxime Rouchouse, Florian Corneille and Théo Artagnan, during the 24H of Innovation at ESTIA engineer school.

The solution proposed is « new », to simplified but very interesting: release the spreader bar.

There is a handle on each side, a system through the back release the two side of the spreader bar whatever the actuated handle. It is a principle 3 ring, the very big démultiplification allows a single pin. They chose to hook the kite with a cobra loop knowing it is now  just a connection. The leash still attached to the security line.

Congratulations, well done guys !
Et ha oui, j’oubliais…BONNE ET HEUREUSE NOUVELLE ANNÉE.
BLAVEZ MAD comme on dit là d’où je viens et URTE BERRI ON comme on dit la ou je suis.

Oh sorry, i forgot…HAPPY NEW YEAR.

BLAVEZ MAD as it’s said where i come from and URTE BERRI ON as it’s said where i am.

18
Déc
15

Prix de l’Innovation Sportive.

Durant la neuvième saison des 24H de l’Innovation, organisées dans les locaux de l’Ecole d’ingénieurs ESTIA de Bidart les 11 et 12 décembre derniers, l’équipe Riders à gagné le Premier Prix de l’Innovation sportive  pour « Développer un système de harnais sans crochet et comportant son propre système de sécurité »(proposé et coaché par votre serviteur). La solution proposé par l’équipe est très intéressante et pourra débouché sur un nouveau produit plus ergonomique et sécurisant pour la pratique du kitesurf.

via Palmarès | 24H de l’Innovation.




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :