departAujourd’hui j’ai profité d’un temps assez clément pour, enfin, faire prendre son premier bain d’eau de mer au mon engin. Le titre peu paraitre ridicule mais j’avais vraiment un doute quand au volume de mes flotteurs arrières, mais tout vas bien ça flotte. Ce batpême n’as pas durée très longtemps et ne fut pas si glorieux que ça.

a terre

Les colliers de serrages de mes bras sont, à l’évidence, sous-dimensionnés. Le collier babord à commencer à lacher dès le serrage, j’ai tenter le coup mais lorsque j’ai commencé à monter sur le bateau, le flotteur à fait tourner le bras en prenant de l’angle. En rentrant à la maison j’ai foncé sur mes pots de résine pour me faire un nouveau système de serrage full carbone. Malgré mes déboires j’ai tout de même vu que la surface de l’eau n’arrive qu’au niveau des embases à l’arrêt, donc je vais pouvoir sortir de l’eau facilement avec l’aile. Juste avant qu’une vague scélérate ne viennent tout dérégler on me voit mettre les pieds dans les étriers et accrocher le harnais dorsale, la position est très confortable et facile à trouver.

Voici une petite vidéo-gag, la prochaine sera bien plus sérieuse j’espère…