Voici le second test de flottabilté de l’engin. Maintenant que les bras ne tournent plus sur eux même, les flotteurs ne bougent plus d’un millimètre. J’ai surtout testé le système de sécurité et à peu près toutes les situations qui pourrai se présenter. J’ai déssalé le bateau puis je l’ai retourné, fait couller un flotteurs puis l’autre, je suis monté par l’avant… Je me suis bien amusé. Pour le largage du siège tout vas bien, j’ai largement assez d’espace pour me laissé glisser dans l’eau sans rien toucher, ensuite je n’ai qu’a passer sous le bateau pour retendre le système et la sellette retrouve sa place. Pour remonter sur mon canot je pense que la technique consiste a monter sur un flotteur, mettre une jambe, porter le poids sur l’autre flotteur et passer l’autre jambe. Il me faut un peu d’entrainement mais sur le vidéo on peut voir que ça passe bien.

A bientôt…