J’écris ce post presque malgrè moi puisque je m’était juré de ne rien poster avant d’avoir fait au moins 15 noeuds.Mais bon je me rends compte que je vais peut être devoir attendre trop longtemps.

Il y a plus d’une semaine malgrè le vent très faible, j’ai tenté de faire quelques bord à socoa. J’avais fait pas mal de modifs, notament au niveau de l’accroche, que je voulait absolument tester. Après une bonne heure à tenter de maintenir l’aile au zenith, je profite d’une raffale stabilisatrice pour me lancer (point A). Aussitôt suit une dévente qui laisse choire l’aile dans l’eau, me traine comme une ancre flottante jusqu’au point B sans vouloir redécoller. Et puis miracle, une raffale! L’aile se tourne puis redécolle enfin, elle monte, je la fait travailler un peu, ça tire, je sert le vent, c’est parti, ça plane! Tout marche bien, je fait d’énorme sinusoides avec le kite, j’ai décroché mon harnais, je suis bien assis, je remonte au plus près, bordé à fond jusqu’au point C. J’ai réussi à faire un cap de + ou – 55° au planing avec un vent super faiblard, ce qui me laisse confiant pour la suite. Après c’est beaucoup moins drôle, je tente un virement de bord mais ce foutu vent décide de m’abandonner lachement, l’aile tombe. J’ai dérivé jusqu’au point D tiré par le kite posé sur le bord d’attaque qui refusait absolument de redécoller. Résultat des course, j’ai fini dans les cailloux, avec trois kilo d’algues et des dechets dans les lignes et surtout de sacré déchirures dans la voile. En plus je me suis rendu compte que le coude de mon bras avant n’avait pas tenu et menacait de complètement casser.

La prochaine fois je ne sort plus en dessous de 10 noeuds bien établie, et pour ça j’irai peut être dans le bassin d’arcachon ou vers leucate.