Archive for the 'video' Category



23
Mai
12

Dared speeder

Un jour peu être je trouverai le financement pour un bateau capable d’aller chercher le record de vitesse. Ce bateau sera la version SPEEDER, en mono ou biplace. Ce pourrai, aussi, être une version adaptable au grand publique pour faire une sorte de « dayboat ».

Dimanche j’était sur la lac de biscarrosse et même si mes premiers bords n’ont pas été très impressionnants, après quelques réglages les choses se sont beaucoup mieux passé. J’ai pu vérifier que le Dared encaisse très bien et peu supporter bien plus de puissance qu’en kitesurf. Les gars étaient tous en 9m et moi j’était en 12m bordé à fond, sautant d’une crête à l’autre du clapot. J’aurais pu griller tout le monde mais les actuelles paravanes n’aime pas du tout le clapot, elles n’arrivent pas à garder leur accroche et décrochent à chaque rebond. Je n’ai pas serré le vent comme j’aurai voulu et le pilotage était assez délicat. Je suis en train de réparer le bras qui à cassé et faire de nouvelles dérive, des « para-dérive ». Je n’est ni vidéo ni vitesse GPS mais j’y retourne ce week end. A suivre…

10
Fév
12

DARED XK ready

Voici un court apercue du nouveau DARED dans sa version XK. Notez le réalisme de mon logiciel 3D, bluffant, non?! C’est la toute nouvelle version de CordaL1j 3D 3.0. Pourquoi XK? X pour extrème et K pour kart, en effet le kiteboat a subi une petite opération pour le raccourcir et le ré-équilibrer. Vous pouvez voir que la direction en maintenant en direct comme sur un buggy et que l’assise est très reculée. Le centre de gravité du bateau correspond exactement au mien lorsque je serai au commande, et le point d’accroche du kite n’est avancé que de quelques centimètre. Il est, maintenant, parfaitement aligné avec les bras à 30°. C’est à dire qu’a cet angle toute la traction sera centrée sur la dérive et le safran totalement neutre. La vie est parfois d’humeur changeante et ,malheureusement, je vais bientôt devoir quitter mon atelier, il était donc temps que je termine les modifs.

Binentôt sur l’eau…

06
Nov
11

DARED et ELGYKA à l’observeur du design 11

Le projet DARED en partenariat avec le studio de design Elgyka ont présenté leur travail à l’Observeur de design 2012. Malheureusement nous n’avons pas reçu d’étoile du design mais il faut dire, à notre décharge, que les concurrents faisaient tous partie de la catégorie « super poids très très lourd ». Malgré notre classification  » plume de mouche junior  » la maquette du projet restera visible à la cité des sciences pendant 6 mois avec une belle place dans le catalogue de l’exposition.

14
Fév
11

Kiteboat crash à biscarrosse

Dimanche J’avais rendez-vous avec gérard delerm, psychokite et ses potes au aigrettes sur le lac de biscarrosse. Pour l’instant je n’ai que la vidéo de mon crash mais j’èspére que les caméramans restés au bord auront de bonnes images dans leur boite. En réalité c’est mon second crash car une fixation de hauban a lachés dans le premier bord, j’ai réparé puis je suis repartie et c’est l’autre fixation qui n’as pas supporté. Quoi qu’il en soit je suis satisfait de cette journée, dans un vent instable entre 8 et 10 knts avec des pointes à 15, ma Vmax dans le premier bord à été de 13 knts et 11,6 dans le deuxième. J’avais la flysurfer speed 15m, la prochaine fois je testerai la 12 qui est plus vive, je verrai bien ce que me dira mon GPS.

Grace a la vidéo sous deux angles différents je viens enfin de comprendre pourquoi je me suis planté ! Je pensait que quelque chose avait laché, d’où le crash, mais je n’arrivait pas à comprendre pourquoi j’était autant partie en crabe après l’accéleration. L’explication est très simple, après ma réparation au bord  j’ai oublié de rabaisser mes dérives. Après avoir dérapé les flotteurs ont plongé par l’arrière et c’est ça qui à cassé ma fixation de hauban. C’est plutôt rassurant au point de vue de la structure mais c’est trop stupide.

10
Jan
11

Kiteboat DARED à biscarrosse.

Samedi j’ai enfin pris la route pour le lac de biscarosse afin d y faire une petite session. Le vent était sud, je suis donc aller au spot de cazaux. Arrivé sur place quelques ailes volaient déjà, je regarde un peu, prends quelques info sur le spot et hop hop montage du de l’engin en 4ème vitesse. Le vent était rafaleux et fleurtait à peine avec les 10 knts, en moyenne 8 knts, pas de problème avec une speed de 15m! En réalité je voulait prendre la 12 mais je me suis trompé de sac et ça n’as pas été la seule connerie de la journée. Par exemple j’ai mis ma clé de voiture dans ma pochette étanche sans fermé la pochette,  je n’est pas réinitialisé mon GPS, donc pas de Vmax et pour économiser 30 seconde de montage j’ai simplifié la fixation des bras lattéraux ce qui a grandement écourté ma ssesion comme vous pourrez le voir sur la vidéo. Malgré ça je suis super content de la vitesse et de mon système de poignées qui permet de partir avec un kite super trimé et récuperer un bordé normale sans toucher au trim une fois les poignées en main.

Dimanche j’ai voulu remettre ça à socoa après avoir réparer la fixation. Manque de vent donc voici juste quelques photos (merci deni) des nouvelles modifs.

05
Oct
10

Merci gérard.

Dimanche, vent rafaleux, bassin d’arcachon, gérard delerm et moi avons fait une petite naviguation. Lui dans sont bateau, la barre dans une main et le camescope  dans l’autre (pas facile) et moi essayant de choper la moindre rafale. C’était malgré tout une très bonne journée riche en ensaignement, la vidéo est vraiment un super outil pour amélioré mon engin. On voit bien que mes embases sont trop en arriere des flotteurs et font tourner les bras sur eux même, ce qui change l’angle de mes dérives. Donc aujourd’hui j’ai repris ma résine pour réequilibrer tout ça.

Un grand merci à gerard pour son acceuil, ses tomates du jardin😉 et pour avoir fait la sécu car il faut dire que cette nav s’est terminer avec l’aile roulé dans son bateau et le mien en remorque, le vent ayant trop faibli.

08
Juil
10

Run à 25/30knts

Oui j’ai fais un run à 25/30 knts !! Non il n’y avait pas 20/25 knts de vent. C’est vrai j’ai triché, j’ai juste fait des essaies tracté mais je me suis dit que ça ferai forcement buzzer un titre comme ça.

Ce test a ètè très enrichissants:

Je me suis rendu compte que l’angle de mes flotteur sont trop important, trop cabré. Donc les dérive se relevent toutes seul. J’ai donc eu toutes les peine du monde à les faire rentrer dans l’eau. Dès que j y arrivait, l’accoup de la dérive tapant voilement contre le flotteur me faisait partir en crabe en un coup sec et la dérives ressortait aussi sec. A tel point qu’elle as fais sortir, au fur et à mesure, les vis de fixation de leur logement jusqu’a ce que je perde un flotteur. Mais je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite parce que j’ai continué à planer sur l’embase ! A tel point que je me demande si je ne vais pas encore radicaliser mon engin en remplacant mes deux flotteurs latéraux par de simple planche de bois un peu rockée

Merci à l’école de voile internationale de Socoa.




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :